Histoire de la corne d’or

1998 – Naissance

Face au manque d’équipements adaptés sur le territoire, un groupe de parents d’adultes en situation de handicap mental décide de créer l’association La Corne d’Or.

L’association est déclarée au journal officiel du 26 mai 1998 par les membres fondateurs :
– Madame Sylviane LAUNAY
– Monsieur Henri THEILLAUD
– Madame Jeanine BRUNET
– Madame Odile LEROUX
– Madame Dominique CORNUEL
– Madame Geneviève DULISCOUET

Famille, amis, élus et chefs d’entreprise viennent, par la suite, renforcer les effectifs dont Monsieur Guy Monhée (anciennement Maire de Tourouvre et conseiller général du département) et Monsieur François Guesdon (anciennement M aire de Randonnai) qui sont d’un grand soutien.



2001 / 2002 – Inauguration

Grâce à l’aide de Guy MONHEE et de François GUESDON, et le soutien du Conseil Général, les membres fondateurs font rénover, par la SAGIM, la Résidence de la Beaugeardière (ancien nom du lieu-dit) qui accueille 50 Cordiants (30 au foyer de vie et 20 à l’accueil de jour).

  • 17 décembre 2001 : accueil des premiers pensionnaires.
  • 18 juin 2002 : inauguration par le Préfet de l’Orne Hugues Parant et Gérard Burel, président du Conseil Général.

Corne d’Or finit par recevoir un don d’une valeur de 1 525€ de la part du Lion’s Club afin de financer certains projets mais aussi et surtout pour équiper les lieux.


2003 / 2005 – Reconnaissance

En 2003, la mairie de Randonnai met à disposition un terrain de 6 ha (acheté depuis par l’association) afin de créer une ferme pédagogique (devenu un espace nature). Cet effort est significatif, même si de nombreuses personnes restent sans solution et que le besoin en terme de place est loin d’être totalement couvert. Les progrès sont significatifs/

En 2005, La Corne d’Or se rapproche des services fiscaux de l’Orne pour se renseigner sur les dons ouvrant droit à réduction d’impôt. Là encore c’est une victoire et l’association est déclarée d’intérêt général (dont la gestion est désintéressée). Cette dénomination apporte une réduction égale à 66% des sommes versées dans la limite de 20% du revenu imposable pour les particuliers.

  • janvier 2005 : don d’un minibus par la GMF
  • 19 octobre 2005 : don de 23 000€ de la Caisse d’Épargne de Basse Normandie.

2007 – Création de l’Espace Culturel

Le 29 septembre 2007, l’Espace Culturel est inauguré.
A l’origine, l’idée de monter un espace artistique naît d’un manque de place pour les activités du foyer.
Gérard Garouste (anciennement directeur) propose la création d’un lieu dédié à l’art. L’idée est validée par le bureau du conseil d’administration de La Corne d’Or.

Il faut désormais trouver le lieu idéal. Monsieur Guesdon, maire de Randonnai à l’époque, propose le terrain voisin pour 1 euro symbolique.
Les membres fondateurs tentent alors de monter une stratégie de financement pour faire construire l’espace culturel. Madame Launay se rapproche du président des affaires sanitaires et sociales du département, Monsieur Vadier. Après de nombreuses tentatives, ce dernier accepte de financer une partie du projet mais uniquement s’il est accompagné par d’autres institutions. Encore une bataille à mener pour le CA.


Plusieurs mois s’ensuivent et La Corne d’Or finit par récolter un budget de 705 000€ (la première moitié provenant de dons privés et la seconde de fonds publics).

C’est au final 600 mètres carrés d’espace culturel que La Corne d’Or réussit à monter de toute pièce. Une nouvelle aventure commence !


Orientation 2021

Fin 2020, les premières leçons tirées de la crise sanitaire ont permis d’engager une nouvelle étape pour la Corne d’Or après le travail initié en 2019 avec le projet associatif. 2021 marquera les vingt ans de l’association le lancement d’une nouvelle identité qui continuer de clarifier le sens commun entre les missions de ses structures médico-sociales et de sa structure culturelle.

Le foyer de vie, l’accueil de jour et l’espace culturel composent une seule et même association portée par des missions et des valeurs communes. Anciennement connus pour trois noms différents (Corne d’Or/Résidence la Beaugeardière /Espace des Arts), l’association et ses trois structures s’unissent désormais sous un nom et un logo commun travaillant collectivement à « Accompagner les besoins et valoriser les talents ». Inspirés par l’axe « Culture/Handicap/Territoire » cette nouvelle ligne directrice amènera aussi à consolider l’approche artistique de l’Espace Culturel.